Actualités de la ville



actualité

la commune recrute
2 offre(s)
Les pharmacies de garde
ICI Crolles
ICI Crolles

ICI Crolles ! Retrouvez toute l'actualité et l'agenda de la Ville de Crolles

Le mag de Crolles

Version en ligne du magazine


L'agenda du mois

Télécharger la version numérique
de l'agenda

Version en ligne de l'agenda sur ICI Crolles



Périscolaire : les enfants au cœur du projet pédagogique

Créé par ville-crolles.fr le mardi 5 décembre 2017 - 14h25 et mis à jour le mardi 5 décembre 2017 - 14h36 Service communication Service communication


Après plusieurs mois de travail et de réflexion, les accueils périscolaires ont rédigé leur projet pédagogique. Ce document donne du sens aux activités proposées et rend les enfants acteurs du temps périscolaire.

Six mois de concertation, de mises en situation et d'échanges avec les Francas. C’est ce qu'il aura fallu aux responsables d'équipes et à l'ensemble des animateurs pour construire le projet pédagogique des accueils périscolaires. « Nous tenions à cette réflexion collective, que chacun apporte son expérience », explique Julie Lachenal, la responsable du pôle périscolaire de la commune. L'ambition du projet pédagogique ? Donner du sens aux activités proposées et faire en sorte qu'elles concrétisent, sur le terrain, les enjeux formulés par le Projet Éducatif de Territoire (PEDT). « On ne partait pas de rien, nuance Stéphane Catalon, le responsable du périscolaire Sources-Charmanches. Nous avions déjà un projet pédagogique, mais cette nouvelle version nous a permis de remettre à plat nos pratiques et l'organisation même des temps d'accueils. Que l'on parle d'activité, de retour au calme, de disposition du mobilier dans les espaces d'accueil, tout a un intérêt pédagogique. Et si l'habitude avait parfois gommé le sens de certaines tâches, on retrouve ce sens à travers les objectifs éducatifs et les projets d'animation qui en découlent. »

Les enfants sont acteurs

Au cœur de cette réflexion à grande échelle, le fil conducteur est sans doute le rôle central joué par les enfants. Pour résumer l’état d'esprit du projet pédagogique, on dirait que les enfants ne "consomment" pas le péri, mais qu'au contraire, ils en sont les principaux acteurs. Un exemple du quotidien : le temps de midi. À table, les grands aident les plus petits, chacun débarrasse ou passe un coup d'éponge après le repas. Le personnel, lui, ne se contente pas de surveiller, il accompagne les enfants, les éduque au goût. Et après la classe, les enfants sont encore acteurs. Régulièrement, l'animateur réunit le groupe dont il a la responsabilité et ensemble ils évaluent les activités proposées. « Ils peuvent aussi faire des propositions, y compris dans l’aménagement de l'espace, explique Stéphane. Récemment nous avons décidé de mettre en place une bibliothèque et d'aller emprunter des livres. C'est une idée des enfants et cela fonctionne. ». Les enfants donnent leur avis, proposent, participent. Cela s'appelle développer son autonomie. Et c’est bien l'un des objectifs du projet éducatif de territoire qui se retrouve dans le projet pédagogique.

Un outil concret

Le projet pédagogique s'articule en trois grandes orientations :

  • Grandir dans un cadre éducatif bienveillant,
  • Éduquer le citoyen de demain,
  • Développer l'ouverture à l’autre. Chaque orientation se décline ensuite en objectifs, qui se traduisent eux-mêmes en projets d'animation, pour aboutir à l'activité proposée aux enfants. Un exemple à travers le parcours découverte "arts visuels", qui favorise la créativité et l’esprit critique, soit deux objectifs de l'orientation "Ouverture à l’autre".

Florence Tortel est artiste peintre. Depuis 3 ans, elle anime un parcours découverte en arts visuels sur les 4 groupes scolaires de la commune : « Mon objectif est de sensibiliser les enfants à la peinture, mais aussi de laisser s'exprimer leur créativité. En général, je démarre la première séance en leur demandant de dessiner leur voisin sans regarder leur feuille. Une technique pour désacraliser le "dessin" et conduire les enfants à se lâcher davantage. Évidemment je les accompagne, mais je tiens à leur laisser une certaine liberté pour qu'ils participent activement. J'essaie d'éveiller leur curiosité à l’art pictural à travers quelques notions d'histoire de l’art et la découverte de peintres qui vont nous inspirer pour nos travaux. Et lors de la dernière séance sur chacun des groupes, je leur demande toujours ce qui leur a plu et ce qui leur a déplu pour réajuster mon travail. »

L'avis de Françoise Bouchaud, adjointe chargée de l'éducation et de la jeunesse

« Le projet pédagogique se concrétise au quotidien dans les contenus proposés aux enfants, à travers les projets d’animation construits par les équipes de chaque groupe scolaire. Cela montre une fois de plus la montée en qualité des accueils périscolaires. Les animateurs suivent régulièrement des formations, ils s'impliquent dans un projet collectif et participent activement à l'éducation des enfants. Ce projet pédagogique, qu’ils ont rédigé eux-mêmes, constitue à la fois l'outil et le symbole de cette exigence de qualité. »






Actualités de la ville



à voir


du coté de la médiathèque,
de la culture
et de la jeunesse

Médias

On a tous une bonne raison d'aller voter - feat. les jeunes Crollois

"J'irai travailler avec vous" - Au service des séniors

François Argentino, Résistant du Grésivaudan

J'irai travailler avec vous " Les espaces verts

Balade urbaine - Quartier des Béalières

Atelier participatif Quartier Durable - Crolles

Extinction de l'éclairage public

Le challenge 2015 de la ville la plus sportive de France