Les grands projets de la ville de Crolles.

« Des Alpes aux Andes » : coopération internationale avec Zapatoca (Colombie)

Informations mises à jour par ville-crolles.fr en mars 2017
La commune de Crolles, dans un esprit de solidarité et d’ouverture au monde, est engagée dans une démarche de coopération décentralisée avec la ville de Zapatoca en Colombie, en étroite collaboration avec les associations L’Ecole de la Paix et Tetraktys. Une convention adoptée par le Conseil municipal en septembre 2016 fixe les contours de ce partenariat de trois ans, basé sur la réciprocité et qui favorise une mobilisation large des partenaires du territoire (collectivités, établissements d'enseignement, associations, entreprises...).

Le contexte

La commune œuvre déjà depuis de nombreuses années en faveur de la solidarité internationale, principalement au travers d’aides humanitaires. Avec la conclusion de cet accord de coopération décentralisée avec la commune de Zapatoca en Colombie, la ville de Crolles a souhaité aller plus loin. C’est en effet une nouvelle action plus aboutie qui s’engage, motivée par la volonté forte du Maire et de la municipalité de créer des liens durables et basés sur la réciprocité entre deux territoires. Pour mener à bien cette première expérience de coopération, la commune a fait le choix de s’appuyer sur l’expertise et le savoir-faire de deux associations : Tetraktys et l’École de la Paix.

Tétraktys est une association grenobloise spécialisée depuis plus de 20 ans dans la conduite de projets de développement local au travers le monde, notamment au Laos, en Palestine, au Maroc…L’Ecole de la Paix, avec qui la commune avait collaboré il y a quelques années sur des animations périscolaires, développe quant à elle des outils pédagogiques d’éducation à la paix et œuvre à la transmission d’une culture de la citoyenneté mondiale. Dans le cadre d’un projet éducatif et culturel en Colombie auprès d’artistes, l’Ecole de la Paix rencontre les « Frères Quintero » guitaristes originaires de Zapatoca et spécialistes des musiques colombiennes traditionnelles. À l’occasion d’un de leur concert à Grenoble en 2014, le Maire Philippe Lorimier avait confié à Carlos, l’un des deux membres du groupe, son intérêt pour une démarche croisée. Peu de temps après, Claude Gloeckle, ancien adjoint à la culture et à la coopération, réitérait la volonté de Crolles de développer une réelle politique de coopération décentralisée, - et pourquoi pas avec la Colombie - à l’Ecole de la Paix et à l’association Tetraktys.

Fin 2015, L’Ecole de la Paix et Tetraktys organisent conjointement, et sur leurs fonds propres, une mission exploratoire à Zapatoca. L’objectif de cette mission était de faire un état des lieux des opportunités de coopération à tous niveaux : économique, politique, sociologique, éducation etc. Des rencontres ont été organisées sur place avec les acteurs décisionnaires : responsables d’établissements scolaires, partenaires économiques locaux, Maire, acteurs du tourisme et de la culture... Tetraktys et L’Ecole de la Paix constatent des similitudes démographiques et géographiques entre Zapatoca et Crolles. Conscientes que les deux communes étaient chacune demandeuse de développer des projets de coopération, elles ont présenté leur rapport aux élus de Crolles, qui ont confirmé leur intérêt pour le projet.

En parallèle, 2017 a été proclamée « année France Colombie ». Cette décision a été prise le 26 janvier 2015 par les présidents des deux pays, lors de la visite officielle à Paris du président Juan Manuel Santos, avec l’objectif de renforcer des relations bilatérales en plein essor dans un contexte très favorable (processus de paix, dynamisme économique), et d’actualiser la perception de la France en Colombie et de la Colombie en France*.

Le processus de paix en cours en Colombie, se traduit par une nette amélioration de la situation intérieure et une volonté d’ouverture. L’Année France-Colombie 2017 a pour objectif d’accompagner la transformation profonde du pays et son effort de projection à l’international, pour actualiser et améliorer son image en France et en Europe.


Mise en oeuvre

Après avoir travaillé en commission et adopté en Conseil municipal le projet d’une charte de coopération internationale, l’équipe municipale a décidé de s’engager dans un projet de coopération avec la ville de Zapatoca et de candidater à un appel à projet auprès du Ministère des Affaires Étrangères et du Développement international (MAEDI).

Une convention de coopération internationale a été officiellement votée, dans laquelle les deux communes s’engagent respectivement à développer pendant les 3 prochaines années des actions autour de trois grands axes :

  • Des échanges institutionnels, afin de valoriser les deux territoires et s’enrichir des pratiques et savoir-faire des équipes municipales et des services ;
  • Le développement local et l’écotourisme : Zapatoca possède des ressources patrimoniales intéressantes mais peu exploitées à ce jour. Grâce à cet accord, Crolles, par l’intermédiaire de Tétraktys, va travailler à la mise en valeur et à la promotion des grottes, chemins et autres réserves naturelles, dans le cadre d’un développement écologique et responsable.
    La réciprocité de cet accord permettra également la promotion de notre territoire à l'étranger, et de faire découvrir les savoirs faire de la commune et du Grésivaudan à l'autre bout du monde.
  • L’éducation à la paix et à la citoyenneté mondiale. Avec l’accompagnement de l’Ecole de la Paix, les communes travailleront ensemble sur les actions de sensibilisation et d’éducation à la paix à mettre en place pour et avec les jeunes, un travail d’autant plus intéressant qu’il met en lien un pays en paix et un pays sortant tout juste d’une situation de conflit armé.

Dans le cadre de la 1ère année du projet, ces 3 axes ont été développés autour de la Jeunesse, et notamment la mobilité internationale des jeunes et leur formation professionnelle, thèmes prioritaires de l’appel à projet du Maedi.
Ainsi, la Maison Familiale et Rurale de Crolles (MFR), a été associée au programme de la première année qui prévoit les actions suivantes :

  • Un travail pédagogique autour de la citoyenneté mondiale et de la déconstruction des préjugés aura lieu tout au long de l’année entre une classe de la MFR de Crolles et une classe de Zapatoca. Ces échanges et ce travail collectif trouveront leur aboutissement dans le voyage des jeunes de la MFR à Zapatoca début septembre 2017.
  • le recrutement de deux jeunes en service civique international : l’un, français, qui partira en Colombie pendant 7 mois, et l’autre, colombien, qui ferait le chemin inverse. Ces deux jeunes découvriront et participeront ainsi au projet ici et là bas, et seront les ambassadeurs de leurs territoires respectifs.
  • Diverses animations culturelles seront organisées, autour du « mois de la Colombie » en octobre 2017, évènement coordonné par la ville de Grenoble dans le cadre de l’année croisée France-Colombie.
  • L’accueil à Crolles d’une délégation colombienne fin septembre 2017 qui découvrira Crolles et sa région, et assistera à diverses manifestations d’envergure (Coupe Icare, mois de la Colombie…).
  • Deux chantiers écoles vont être mis en place à Zapatoca, pour créer les premiers sentiers de randonnée autour des chemins de Lengerke et aménager le site de la Cueva del Nitro (grotte).
  • Une initiation au guidage sera dispensée à des jeunes de Zapatoca afin de les sensibiliser à la valorisation de leur patrimoine.
  • Des visio-conférences sont régulièrement organisées entre les élus de Crolles et de Zapatoca, à la fois pour faire le point sur l'avancée du projet et échanger sur les politiques mises en œuvre par chacun des partenaires.
  • En tant que maître d’ouvrage, la commune de Crolles communique régulièrement sur le projet afin d’associer et de mobiliser les acteurs du territoire autour de ce projet : les communes du plateau, les entreprises du territoire et divers partenaires institutionnels ont par exemple été approchés afin de pouvoir, s’ils le souhaitent, proposer de nouvelles actions.

*Le processus de paix en cours en Colombie, se traduit par une nette amélioration de la situation intérieure et une volonté d’ouverture. L’Année France-Colombie 2017 a pour objectif d’accompagner la transformation profonde du pays et son effort de projection à l’international, pour actualiser et améliorer son image en France et en Europe.

Lors de la première rencontre à l’été 2016 réunissant Carlos Quintero, chargé de la culture et du tourisme à la ville de Zapatoca, le Maire de Crolles Philippe Lorimier, Patrick Peyronnard, adjoint au sport, et Claude Gloeckle, à l’initiative du projet (repris par Sophie Grangeat, nouvelle conseillère déléguée à la coopération internationale).
Visio-conférence entre Crolles et Zapatoca. De gauche à droite dans la salle : Didier Gerardo, adjoint au Maire chargé de la culture, Sophie Grangeat, conseillère déléguée au rythme de l’enfant, à la parentalité et à la coopération internationale, Philippe Lorimier, Maire de Crolles, Françoise Bouchaud, adjoint au Maire chargée de l’éducation et de la jeunesse. A l'écran : Diana Gisela Prada Herrera, Maire de Zapatoca et Carlos Quintero, chargé de mission aurpès de la commune.

Zapatoca – carte d’identité

  • Colombie - Département du Santander
  • 10.000 habitants.
  • 360km²
  • Maire : Diana Gisela Prada Herrera
  • Ressources économiques : exploitation des mines de plâtre, fabrication de cigares, culture du café et du cacao, gastronomie et tourisme. Zapatoca dispose d’importants sites touristiques naturels et artificiels, très appréciés au niveau local et régional et qui représentent un fort potentiel de développement touristique.

Un projet cofinancé

    En 2016
  • Commune de Crolles : 14 000 €
    En 2017
  • Ministère des Affaires étrangères et du Développement international : 24 275 €
  • Secrétariat d’État chargé du Développement et de la Francophonie auprès du MAEDI : 10 000 €
  • Commune de Crolles : 10 000 €
  • Commune de Zapatoca : 10 000 €
  • Communes du plateau des petites roches : 900 €